Rencontres avec des défenseurs de droits humains

Rafael Palencia Fernández

Avocat, Président de la Asociación Colombiana de Defensores de Derechos Humanos, Bogotá D.C.

Lorsque j’ai commencé mon travail en 1994, je savais indubitablement que dénoncer des violations de droits humains dérangerait ceux responsables et que j’aurais à faire face à leurs réactions. Ce qui me donnait confiance était de savoir que mon action correspondait au rôle de l’État de droit. Je n’aurais jamais pu m’imaginer que ma lutte déclencherait une persécution contre ma propre vie de la part des organes de l’État. Le montage judiciaire dont j’ai été victime m’ont conduit à la conviction que mon rôle après ma libération devrait aller au renforcement du travail des avocats défenseurs de droits humains. Il y a une crise profonde de droits humains en Colombie et l'État social de droit doit exercer sa fonction de garant des droits humains.

Portrait: Verónica Giraldo Canal, 2012. 

Caminos de compromiso

© 2013 Christopher Campbell-Duruflé

  • facebook
  • twitter