Rencontres avec des défenseurs de droits humains

Judy Caldas

Avocate, Colectivo de Abogados José Alvear Restrepo, Bogotá D.C.

Portrait: Verónica Giraldo Canal, 2012. 

J’étais la première femme, en plus ouvertement de gauche, à être élue au Conseil supérieur d’une université publique, mais conservatrice. À cause de mes activités au sein du mouvement étudiant, en novembre 2004, une patrouille de l'armée à ma recherche est entrée dans l’université. Heureusement, j'étais sortie, mais cela m’a vraiment fait paniquer. Puis les menaces ont commencé à arriver. Ce qui est terrible, c’est qu’on commence à ne plus sortir pour protéger nos amis, parce que les paramilitaires les associent à nos activités et que cela peut mettre leur vie en danger également. Je pense que c’est principalement pour m’être battue pour le caractère public de l'université, pour avoir vécu la violence d’aussi proche à cause de mes convictions politiques et pour avoir pu connaître autant de mouvements sociaux en Colombie que la défense des droits humains est devenue mon projet de vie.

Portrait: Verónica Giraldo Canal, 2012. 

Caminos de compromiso

© 2013 Christopher Campbell-Duruflé

  • facebook
  • twitter